Un détective spécialisé dans le domaine de l'emprise mentale et les dérives sectaires

Définition de l'emprise mentale et des dérives sectaires

Le plus souvent, les victimes de dérives sectaires sont fragilisées par une probléma­ti­que personnelle, une rupture voire un traumatisme. Le manipulateur se présentera en être supérieur par un discours bien rôdé.

Cette relation de domination-soumission est toujours à l’initiative du leader, lui même nourri de son propre parcours psychique intra-familiale. Elle va induire un lien pathologique avec le sujet qu’il souhaite capter, puis maintenir sous son emprise.

Le manipulateur préjudiciable crée une sorte de prison mentale. Toute sortie personnelle ne peut se faire que dans la fuite, parfois la nuit ou en quittant le groupe sous de faux prétextes pour ne pas affronter les menaces du gourou et/ou la désapprobation du groupe. Cette emprise contamine tous les aspects de la vie du quotidien, de l’intimité, de la vie professionnelle, et du temps libre qui sera exclusivement consacré au groupe et au gourou. Ce dernier tentera de prendre le contrôle de la vie de ses victimes (des liens affectifs, de la vie sexuelle et / ou professionnelle).

Comment détecter l'emprise mentale ?

L’entourage doit être vigilant lorsque qu’un de ses proches présente certains signes alarmants :

  • Un changement dans ses croyances, soit en intensité (radicalisation) soit dans leur nature.
  • Un changement des habitudes alimentaires ou dans son apparence.
  • Un changement de comportement à l’égard de son entourage pouvant aller jusqu’à la rupture.

L'emprise mentale peut être sanctionnée pénalement

L’emprise mentale et la gestion d’une secte sont des infractions sanctionnées par le Code Pénal sous l’article 223-15-2 :

” Est puni de trois ans emprisonnement et de 375 000 euros d’amende l’abus frauduleux de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse soit d’un mineur, soit d’une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de son auteur, soit d’une personne en état de sujétion psychologique ou physique résultant de l’exercice de pressions graves ou réitérées ou de techniques propres à altérer son jugement, pour conduire ce mineur ou cette personne à un acte ou à une abstention qui lui sont gravement préjudiciables.

Lorsque l’infraction est commise par le dirigeant de fait ou de droit d’un groupement qui poursuit des activités ayant pour but ou pour effet de créer, de maintenir ou d’exploiter la sujétion psychologique ou physique des personnes qui participent à ces activités, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 750 000 euros d’amende.”

Détective privé et emprise mentale
Détective privé et emprise mentale
Les mécanismes d'emprise mentale

Le rôle du détective pour lutter contre l'emprise mentale et les dérives sectaires

Recourir à un détective privé permet d’obtenir des informations qui deviennent inaccessibles pour les proches. Soit parce qu’il y a rupture, soit parce que la victime ment à son entourage. A cela il convient de rajouter de possibles tensions entre la victime et ses proches qui ne comprennent pas ce changement d’attitude à leur égard. Il peut alors y avoir un risque de perte d’objectivité.

L’enquête permettra de faire le point sur la situation réelle de la victime :

  • S’alimente-telle correctement ?
  • Prend-elle soin d’elle ?
  • Continue-t-elle à travailler ou voir ses ami(e)s ?

Elle permettra également de connaitre ses habitudes avec le prétendu manipulateur et d’apporter des éléments d’information sur ce dernier.

Le détective privé n’est pas habilité à poser un diagnostic qui relèverait d’un professionnel habilité, il se risquerait en effet à des poursuites pénales.

C’est la raison pour laquelle l’Agence “Au Service de la Preuve” a intégré une équipe pluridisciplinaire spécialisée dans le domaine de l’emprise mentale.

Une équipe pluridisciplinaire pour lutter contre l'emprise mentale

Pour aider les proches d’une personne sous emprise ainsi que la victime elle-même il est nécessaire de faire appel de faire appel à des professionnels du droit, de la psychologie et de l’enquête, tous formés à ce domaine complexe.

Il est important que ces professionnels puissent échanger en toute confiance et rapidement tout au long de la procédure.

C’est la raison pour laquelle, l’Agence “Au Service de la Preuve” traite ces dossiers avec des avocats et des psychologues expérimentés et spécialisés dans ce domaine, car l’enquête, même si elle est indispensable dans le recueil d’information, ne permet pas à elle seule d’apporter une solution aux proches de la victime.

Une équipe de détectives privés, d'avocats et de psychologues
Détective privé et Exit Counseling

L'Exit Counseling et les autres solutions proposées

Les dossiers d’emprise mentale doivent être traité de manière très précise. Il convient tout d’abord d’évaluer la situation d’emprise. Une fois établie, une tentative d’Exit Counseling pourra être proposée si un certain nombre de conditions sont remplies.

La pratique de l’Exit Counseling consiste à faire sortir une personne de l’emprise sans recourir à la violence ou la contrainte, il doit de ce fait ne pas être confondu avec le Deprograming qui a été pratiqué au cours des années 1970 aux États-Unis d’Amérique et dont les techniques ont été controversées.

Sur le plan juridique, bien qu’il soit préférable que la victime ait pu sortir de l’emprise pour déposer plainte, les proches d’une victime toujours sous influence pourront dans certaines conditions déposer plainte.

Si l’emprise n’est pas établie, il sera possible en fonction du dossier d’accompagner la famille dans une reprise de lien avec leur proche.

Suivez et partagez l'actualité de l'Agence

Pour nous contacter

Tél : 06 01 64 98 28
Mail : contact@auservicedelapreuve.fr

Au Service de la Preuve – Angers
47 rue Dupetit Thouars – 49000 Angers
AUT-049-2112-10-09-20130351279

Directement via le formulaire